Trump tarifs peut-être pas encore en vigueur, mais les consommateurs sont déjà en ressentir les effets


L’industrie de l’acier est déjà prendre les choses dans leurs propres mains
Lundi, le Groupe de travail des Métaux de Cincinnati a reçu avis d’une augmentation de 35% pour l’Américain laminées à froid d’acier au carbone. Oui, vous avez bien lu. De fabrication américaine. Ce n’est pas importé en acier ou quelque chose comme ça.
C’est une situation difficile à relever par les entreprises Américaines et les consommateurs, et peu importe comment vous le regardez, c’est essentiellement ce que les tarifs ne.
Un WSJ avis rapport interviews de Mike Schmitt – dont l’entreprise fait une variété de pièces et de composants de dispositifs médicaux à l’huile-service de l’industrie, dont de nombreux clients sont des entreprises multinationales qui exploitent les fournisseurs de partout dans le monde – et il avait ceci à dire:
Secrétaire au Commerce, Wilbur Ross dit que les effets de ces nouveaux tarifs sont de minimis. Mais dans l’économie réelle, par opposition à Washington, M. Schmitt dit que les tarifs de nuire à sa compétitivité: Acier est d’environ 40% des coûts de la société, de sorte que 35% d’augmentation des prix sur l’ensemble de l’acier achats se traduit par un 14% de marge négative de l’impact.

C’est beaucoup pour une petite entreprise. M. Schmitt pouvez essayer de passer les coûts sur les clients, mais comme il nous le dit, lundi, les multinationales peuvent décider d’utiliser des chaînes d’approvisionnement en Europe ou ailleurs s’ils offrent de meilleurs prix.

M. Trump a exempté le Canada et le Mexique par rapport aux tarifs, et il dit qu’il peut exempter les autres. Mais M. Schmitt dit que les fournisseurs d’acier “ne sont pas debout et en attente d’en apprendre plus sur les exemptions.” Ils augmentent les prix maintenant, et la semaine dernière, la société a reçu une augmentation de prix de 25% pour l’acier laminé à chaud.

De plus ici.

Leave a Reply

60