Vendredi -, il n’est pas plus. Extrait de janvier, les ventes au détail (Canada) des données sont encore à venir


Venant du Canada, à 1230GMT – janvier, les ventes au détail

RBC avec un aperçu:

  • Nous prévoyons une hausse de 0,9% m/m augmentation des ventes au détail en janvier, à la suite d’une croissance de 0,8% m/m en baisse en décembre. Ce dernier a été flatté par de 2,6% m/m augmentation des ventes d’automobiles que l’ex-autos mesure a diminué de 1,8% et de base des ventes (excluant les autos et l’essence) a reculé de 2,0%.
  • Les baisses de regarder dans la partie liée à la progression des achats de vacances à octobre et en novembre (p. ex., de l’électronique et les appareils diminué de 9,1% m/m en Décembre après un 12.7% d’augmentation en Novembre).
  • Nous sommes sur le côté conservateur en voyant un de +0,4% inversion de base pour la vente en janvier, avec une petite bosse dans les ventes d’automobiles et ~3% à la hausse des prix de l’essence devrait contribuer à l’engagement de gain. Les Volumes devraient augmenter de 0,6% m/m, en grande partie à l’inversion de 0,8% de la baisse enregistrée en décembre.

Et, Bk de Montréal:

  • Les ventes au détail sont attendues pour sauter 1% en janvier, qui a rebondi à partir de décembre de la forte baisse de l’-qui serait un modèle similaire à ce que nous avons vu au cours des deux dernières années.
  • Les ventes d’automobiles probablement a augmenté modestement dans le mois, en soulevant le titre d’une touche.
  • La difficulté de bien des variations saisonnières d’ajuster et de l’augmentation de la prévalence de cartes-cadeaux doivent soutenir janvier de l’activité.
  • Le prix de l’essence sont en forte progression dans le mois sur un corrigé des variations saisonnières, de sorte que l’fournira un soutien pour le titre. Nous recherchons des ventes ex. autos à la montée de 1,1%, tandis que les ventes ex. automobiles et de gaz s’attend à un gain d’environ 0,8%. L’histoire récente suggère l’existence de risques à la hausse sont à notre appel, mais le recul marqué de l’activité du logement pour démarrer 2018 pourrait freiner les acheteurs d’enthousiasme. Enfin, alors que les biens dont les prix étaient plus élevés dans le mois, les volumes sont encore attendus pour un gain solide après la chute lourdement en décembre.

Leave a Reply

60